Vous êtes ici : > > > Kinésithérapie

La maladie

Kinésithérapie

Elle peut se faire soit en cabinet libéral, à domicile, ou en centre spécialisé (SESSAD, centre de rééducation, hôpital de jour…)

Elle est prescrite par un médecin. Il est bénéfique que les axes de rééducation soient établis par un médecin spécialisé dans les maladies neurologiques évolutives (médecins de rééducation, neurologues…).

L’objectif

Préserver le plus longtemps possible les capacités physiques du malade. Elle fera partie de sa vie.

La fréquence

Plusieurs séances par semaine sont conseillées. La durée des exercices actifs doit tenir compte de la fatigabilité, des séances de massages sont également bénéfiques.

Les axes principaux de travail :

• Le travail musculaire : entraînement ou ré-entraînement à l’effort,

• Le travail de l’équilibre : au sol, sur table ou debout suivant les possibilités,

• La prévention ou le traitement des rétractions par mobilisation étirement et posture,

• Le traitement de la raideur et de la spasticité par des mobilisations douces et des étirements musculaires,

• Le traitement d’éventuelles douleurs par des massages et la balnéothérapie par exemple,

• La kinésithérapie respiratoire associée à un travail postural du tronc,

• La verticalisation.

Il faut réajuster régulièrement vos besoins et vos objectifs avec votre kinésithérapeute et votre médecin.

Le malade peut renforcer les bénéfices de la kinésithérapie :

– Par des exercices quotidiens de postures et d’étirements préconisés par le kinésithérapeute.

– Par la pratique d’activités physiques ou sportives selon ses possibilités et ses goûts : natation, musculation, yoga, tai-chi, équitation, tir à l’arc, handibike, etc.